7 ASTUCES POUR AUGMENTER VOTRE TESTOSTÉRONE – PARTIE 2

Tout homme de 25 ans devrait être conscient que son niveau de testostérone commence son déclin dès cet âge. Le déclin de la testostérone est associé à des risques accrus de diabète, de maladies coronariennes, d’atteintes neurologiques telles l’alzheimer pour ne nommer que ceux-la. Il est aussi associé à une perte de la qualité de vie, entre autres au niveau sexuel et au niveau de l’humeur. Voici 7 trucs pour augmenter votre niveau de testostérone.

  1. ÉVITER LE PLASTIQUE. Les bouteilles de plastique libèrent des BPA, un produit chimique qui agit comme une molécule d’estrogène dans le corps et qui fait baisser la testostérone. Les contenants de plastique pour les lunchs sont remplis de BPA également et ceux-ci se libèrent encore plus rapidements lorsqu’ils sont chauffés. La plupart des emballages en plastique d’épicerie, les recus de caisse et même certains produits supposés être sans BPA (comme les bouteilles de plastique pour les randonnées) en contiennent. La meilleure option pour éviter ce produit très toxique est de consommer des boissons dans des verres ou contenants de vitre et de stocker ses lunchs dans le même type de contenant. Plusieurs études ont prouvé que les niveaux de testostérone chez les adultes et chez les adolescents sont plus bas qu’il y a 50 ans et identifient la prolifération des contenants de plastique comme principal responsable du phénomène.
  2. DURÉE DE L’ENTRAINEMENT. La durée de vos entrainements peut également avoir un impact sur votre niveau de testostérone. Au début d’un entrainement de musculation, le corps produit beaucoup de testostérone (la testostérone est une des hormones les plus anaboliques – qui aide à construire du tissue musculaire – qui soit, donc l’impact est positif). Par contre, après une heure dans le gym, le niveau de cortisol augmente de façon dramatique car le corps a épuisé ses substats d’énergie ATP-CP et glycogène. Bien que le cortisol soir nécéssaire à certains moments de la journée, une hausse rapide comme celle qui vient d’être décrite fait chuter le niveau de testostérone rapidement. Une grande majorité des clients et athlètes du gym SST Laval ont un programme de musculation qui s’exécute en 55 minutes ou moins pour cette raison bien précise. Pour des clients plus avancés, 2 entrainements de 45 minutes dans une même journée seront beaucoup plus profitable au niveau hormonal qu’un long entrainement de 90 minutes.
  3. TYPE DE LEVERS. Les levers impliquant de grandes masses musculaires aident à augmenter la testostérone de deux manières. Les levers comme le squat, le deadlift, les chin up et le bench press sont les levers qui recrutent les plus grandes masses musculaires à chaque série. La production de testostérone est fortement dépendante de la grosseur des masses musculaires travaillées, donc ces exercices sont les plus payants au niveau hormonal. Aussi, ces levers sont ceux qui permettent de gagner du muscle le plus rapidement possible et plus le corps d’un homme devient musculaire, plus il est susceptible de produire une quantité de testostérone importante. Une grande partie de vos entrainements, surtout pour les débutants, devrait être consacrée à ces levers (ce qui aidera également à obtenir l’entrainement le plus complet qui soit en decà d’une heure comme discuté au point précédent).

Urine- not about just going to the bathroom- WHAT DOES IT MEAN??

What the Colour of Your Urine Says About You

clip_image002

The colour, density, and smell of urine (think asparagus) can reveal much about the state of our health. Many factors can influence our urine color on a day-to-day basis such as: medications, supplements, food dyes, dehydration and more.

Many of us pee without taking note, perhaps its time to pay attention and see what your urine is saying about your health.

The colour of your urine can tell a lot about your body. The chart below provided by the Cleveland Clinic lists the different colours and what they may indicate.

NO COLOUR OR TRANSPARENT: You are drinking a lot of water or too much coffee.

PALE STRAW COLOUR: Normal, healthy and well hydrated.

TRANSPARENT YELLOW: Normal.

DARK YELLOW: Normal but drink some water soon or you have just taken some B supplements.

AMBER OR HONEY COLOUR: Your body is dehydrated.

SYRUP OR BROWN COLOUR: Severe dehydration or possible liver disease, see a doctor if this persists.

PINK TO REDDISH COLOUR: Have you eaten beets, rhubarb or blueberries recently? In not, may indicate blood in the urine which could indicate kidney disease, urinary tract infections or prostate problems. Contact your doctor if this persists.

ORANGE: Possible liver or bile duct condition, or it could simply be food dye. Contact your doctor if this persists.

BROWN: Eating lots of fava beans or rhubarb, some medications or severe muscle damage. Contact your doctor if this persists.

BLUE/GREEN: Most often caused by food dyes and some medications. In some cases bacteria in the urinary tract can cause blue/green urine. Contact your doctor if this persists.

FOAMING OR FIZZING: A harmless hydraulic effect, if occasional. It may indicate excess protein in the diet or kidney problems if it occurs often. Contact your doctor if this persists.

CLOUDY: Could signal a bladder infection, see your doctor is this persists.

Maca- what the heck is this???

clip_image002

Health Benefits of Maca

Maca, a root that belongs to the radish family & grown in Peru has long been valued for its health benefits. Maca is a powerful adaptogenic agent with a rich nutritional content. Maca contains 31 trace minerals, rich in vitamin B12 and protein. Maca also contains vitamins B1, B2, C, E and plenty of calcium, zinc, iron, magnesium, phosphorus & amino acids, making it especially vital for those with a weakened immune system.

Athletes use Maca to increase energy, stamina & endurance, as it is rich in sterols, a natural plant hormone-like substance.

Available as a powder, pill or tea, Maca is also beneficial for:

· Relief from menstrual & menopause symptoms including: cramps, hot flashes, anxiety, mood swings & depression

· Increase energy levels, often within days of consumption

· Increase stamina & performance, making it valuable for athletes

· Excellent for skin, helping clear acne & blemishes

· Mood balance, including relief from anxiety, stress & depression

· Increase mental clarity & focus

· Keeps your bones & teeth healthy & allows wounds to heal more quickly

7 ASTUCES POUR AUGMENTER VOTRE TESTOSTÉRONE – PARTIE 1

Tout homme de 25 ans devrait être conscient que son niveau de testostérone commence son déclin dès cet âge. Le déclin de la testostérone est associé à des risques accrus de diabète, de maladies coronariennes, d’atteintes neurologiques telles l’alzheimer pour ne nommer que ceux-la. Il est aussi associé à une perte de la qualité de vie, entre autres au niveau sexuel et au niveau de l’humeur. Voici 7 trucs pour augmenter votre niveau de testostérone.

  1. NE PAS COUPER LES GRAS. Un minimum de bons gras dans l’alimentation est nécessaire à la production de testostérone. Les gras monoinsaturés et saturés sont particulièrement efficaces pour augmenter la testostérone. Les oeufs entiers, les avocats, l’huile d’olive, les poissons, la plupart des noix et les viandes maigres (nourries au gazon de préférence) sont toutes d’excellentes sources de gras.
  1. VITAMINE D. Plusieurs études ont démontré qu’une carence en vitamin D chez les hommes risquait d’entrainer des niveaux de testostérone bas. La plupart des études prouvent qu’une exposition quotidienne au soleil augmente drastiquement les niveaux de testostérone mais considérant que nous vivons dans un pays ou on ne voit pas le soleil de novembre à juin, une supplémentation, surtout l’hiver, peut grandement améliorer votre niveau de vitamine D. Les autres bénéfices de la supplémentation avec la vitamine D sont très nombreux: santé des os, meilleure santé cardiovasculaire, aide au bon fonctionnement du système immunitaire et aide à la prévention ou à retarder l’apparition du diabète de type 2.
  1. LIMITER L’ALCOOL. Ce sujet suscite toujours les passions chez mes clients au gym SST Laval. En fait, un de mes clients a essayé de me payer pour ne pas que j’écrive là-dessus aujourd’hui pour éviter que sa femme ne lui coupe son vin le soir! La consommation fréquente d’alcool réduit les niveaux de testostérone chez l’homme par différents mécanismes. Le principal est que l’ingestion d’alcool augmente l’acivité de l’enzyme aromatase dont la fonction est la conversion de notre précieuse testostérone en estrogène. Bien que les buveurs de vin rouge soient moins à risque, il n’en demeure pas moins que la consommation fréquente de vin (même juste un verre) affecte le niveau de testostérone. L’alcool ayant l’impact le plus négatif et le plus marqué est la bière à cause du houblon qu’elle contient. Le houblon contient des phyto-estrogènes si puissants que les femmes qui travaillaient à récolter le houblon manuellement par le passé voyaient leur menstruations déclenchées prématurément à cause du simple contact avec la plante et devaient utiliser des combinaisons pour se protéger de ce phénomène. En conclusion, l’impact de boire un ou deux verres de vin au souper le samedi soir est relativement minime sur votre profil hormonal, mais une consommation quotidienne l’affectera négativement sans aucun doute.

Fat loss….Try CLA

clip_image002

TROUBLE LOSING WEIGHT? SUPPLEMENT WITH CLA!

Conjugated linoleic acid or CLA is a supplement used to promote fat loss & the growth of lean muscle tissue. It is highly effective in assisting weight loss & changing body composition. The action of CLA is that it prevents lipogenesis or the storage of fat in adipose tissue after a meal.

CLA is an essential fatty acid found in beef, ground turkey, lamb, cheese and milk. To get the optimal amount of CLA needed you would have to consume huge amount of these foods, adding too many calories which is counteractive for weight loss. Supplementing with CLA is an excellent alternative, with the added benefit of acting as an antioxidant and immune system enhancer.

Additional benefits of CLA:

· Cancer: studies show as little as 0.5% of CLA in the diet reduces tumors by 50%

· Reduced risk of cardiovascular disease

· Lowers blood pressure

· Lowers cholesterol & triglycerides

· Reduced risk of osteoporosis

· Reduces inflammation

· Body composition (lowers body fat & increases lean body mass, especially in those who exercise regularly)

QUELQUES TRUCS POUR UNE SAISON MORTE PRODUCTIVE PARTIE 2

  1. Beaucoup de joueurs de football recommencent à courir dès le mois de janvier. Il est en fait sage de prendre quelques semaines de congé de course pour se concentrer sur les autres qualités physiologiques (comme la force et la composition corporelle). Cette pause de course aidera également à prévenir certaines blessures d’usure comme les périostites et tendinites au genou. Le volume de course est très élevé durant la saison, surtout pour les joueurs qui évoluent sur les unités spéciales et les joueurs plus lourds et il est bénifique de laisser le articulations se reposer.
  2. Un joueur de football ne doit pas faire de “cardio” pour se préparer pour sa saison. Par “cardio” j’entends faire des heures de jogging à une intensité modérée par semaine. Bien que cela soit bon pour la santé et pour la composition corporelle, le jogging n’aide en rien à préparer un joueur de football à sa saison. Le football est un sport ou le temps moyen d’action est sous la barre des 10 secondes. Les joueurs doivent donc s’entrainer à produire un effort maximal (un sprint de 20 verges par exemple) et à être capable de répéter cet effort plusieurs dizaines de fois sans jamais baisser l’intensité. C’est exactement sur ce principe que le programme de conditionnement d’été de SST Laval a été créé (j’utilise sensiblement le même pour les joueurs des Alouettes de Montréal que j’entraine à l’hiver, ce qui prouve qu’un athlète de 14 ans est régi par les mêmes principes physiologiques qu’un athlète professionnel). Au cours de l’hiver, un entrainement de type “homme fort” peut être utilisé pour aider au conditionnement de l’athlète pour laisser les articulations se reposer comme mentionné au point precedent.
  3. L’entrainement en musculation est un outil très efficace pour déveloper la force chez un jeune athlète. Par contre, l’entrainement peut être intense et fréquent mais ne pas donner de résultats si les besoins caloriques ne sont pas rencontrés. Un jeune athlète en croissance doit consommer en quantité adéquate de bonnes sources de glucides (pâtes de blé entier, riz bruns, patates douces et bien sûr fruits et légumes), de bonnes sources de protéine (viandes rouges, volailles, poissons, oeufs, certains produits laitiers) et de bonne sources de gras (huile d’olive, avocats, noix). Ces nutriments sont nécessaires à la réparation et à la construction de nouveaux tissus musculaires (qui est l’objectif final de l’entrainement en force). En guise d’analogie, la musculation représente le plan et les ouvriers servant à construire une maison, et la nourriture représente les matériaux. L’ensemble des éléments est nécessaire pour que la maison se construise. D’autres articles couvriront le sujet ultérieurement.

What’s on your playlist?

 

clip_image002

It’s easy to tire of the same songs workout after workout, but some songs just seem to remain firmly on the playlist.

Regardless of your music preference certain songs just seem to motivate, inspire or just provide that extra push to get through a gruelling workout.

How many of these made it onto your playlist?

Jump Around Work It

House of Pain Missy Elliott

Push It Pump Up The Jam

Salt-n-Pepa Technotronic

It’s Tricky Gonna Make You Sweat

Run-D.M.C. C&C Music Factory

Fight For Your Right Lose Yourself

Beastie Boys Eminem

Back In Black Fireball

AC/DC Pitbull

In da Club It’s Raining Men

50 Cent The Weather Girls

Yeah! Higher Love

Usher Steve Winwood

Hot In Herre Get Your Freak On

Nelly Missy Elliott

I’m Gonna Be (500 Miles) TNT

Proclaimers AC/DC

Black and Yellow More Than a Feeling

Wiz Khalifa Boston

YMCA Eye of the Tiger

Village People Survivor

Waking Up In Vegas Where Them Girls At

Katy Perry David Guetta

Moves Like Jagger Freedom ‘90

Maroon 5 George Michael

Get Down On It O.P.P

Cool & the Gang Naughty By Nature

Super Freak Walk This Way

Rick James Run D.M.C. & Aerosmith

Drive By Whistle

Train Flo Rida

I Like it Like That Starships

Hot Chelle Rae Nicki Minaj

Wannabe Shake It Off

Spice Girls Taylor Swift

We Don’t Have to Take Our Clothes Off

Jermaine Stewart

Coach Bio – Chris Gioskos

Chris a former Ottawa Gee- Gee had an illustrious CIS and CFL career.

In 1989 Chris won the J.P Metras award for top Olinemen in the CIS.
The following year was selected to attend the East West Shrine game in the USA.

After his CIS career, Chris went on to play in the CFL for Ottowa, Saskatchewan and the Toronto Argonauts.
he was an all Canadian and a multiple Grey Cup Champion.

After retiring Chris has coached in the OFC and has had the top ranked OLINE for the past 4 years.

LES 7 CLÉS D’UNE PERTE DE POIDS SAINE ET DURABLE PARTIE 2

1. PRIORITÉ. Il est difficile, voire impossible de prendre de la masse musculaire et de perdre du gras en même temps. Il vaut mieux prioriser. Il m’est souvent arrivé de rencontrer des clients au gym SST Laval qui veulent perdre du gras rapidement et qui font du HIIT (intervalles à haute intensité) 3 à 4 fois par semaine tout en faisant un programme de bodybuilding avancé, tout en suivant une diète à très basses calories. Plus souvent qu’autrement ces clients n’atteindront jamais aucun de leurs objectifs et risquent d’épuiser complètement leur glandes adrénales et leur corps en général. Choisissez un objectif, adaptez votre entrainement et votre alimentation en conséquence, et consacrez-y quelques mois avant de passer au suivant.

2. S’ENTOURER ADÉQUATEMENT. Lorsque j’ai commencé à m’entrainer, j’étais encore au cégep et vivais en appartement avec des colocs pour qui chaque jour était un samedi soir. Il y avait toujours de l’alcool et de la malbouffe à portée de main, donc toujours une tentation présente. L’année suivante, je désirais devenir très sérieux dans mon entrainement et j’ai eu la chance de déménager avec de nouveaux colocs qui s’entrainaient aussi sérieusement que moi et qui avaient un style de vie sain. Leur présence m’a beaucoup aidé à l’époque à progresser rapidement car on se surveillait et on s’encourageait les uns les autres constamment. Je vois ce phénomène souvent quand un de mes clients chez SST Laval décide de perdre du poids et que son conjoint (e) ou sa famille ne veut pas l’aider. Le chemin et la progression seront plus difficiles pour cette personne. Il est donc important avant d’entreprendre une démarche de perte de poids d’en avertir ses proches et d’obtenir leur collaboration.

3. NE PAS CROIRE AUX MIRACLES. Des chercheurs ont réussi à isoler une molécule d’un fruit qui pousse sur une ile du Pacifique ou tout le monde a un ”6 pack”!! Ca peut être réconfortant de croire que tel acteur ou telle actrice a perdu 30 livres en 8 semaines pour un film en consommant un extrait de ce fruit miracle, mais ce n’est pas vrai. Il ou elle s’est entrainé fort et mangé sainement. Si un raccourci existait, on le saurait. Il n’y en a pas, désolé.

4. BIEN S’ALIMENTER. J’aurais très bien pu commencer avec ce point, parce que c’est le plus important. Mais je le garde pour la fin parce que tous les autres ne valent rien sans ce dernier. Il est impossible de réparer les dégâts d’une mauvaise alimentation par l’entrainement. Vous pouvez passer 2-3 heures par jour dans le gym à tous les jours, ca ne vaudra jamais une alimentation saine. Des principes de base simples peuvent vous aider à dramatiquement transformer votre physique. Consommez une source de protéine complète à tous les repas, consommez la majorité de vos glucides près de l’entrainement et pas le reste de la journée, éliminez les gras trans, les aliments hydrogénés et le sucre (surtout celui qui est étiquetté comme ”santé” (le sucre des jus de fruits par exemple, peut ralentir grandement la prte de poids)), manger plusieurs petits repas au lieu de gros repas espacés, etc. Il est malheureux de constater qu’il y a maintenant beaucoup trop d’information, souvent contradictoire, qui circule à ce sujet sur internet. C’est très compliqué de s’y retrouver. Chez SST Laval, le travail avec un client commence toujours par enlever le superflu dans l’alimentation bien avant de compter les calories, ou les grammes de protéine. Essayez pour 21 jours d’enlever le sucre, les gras trans et l’alcool de votre alimentation, vous serez très surpris des résultats.

QUELQUES TRUCS POUR UNE SAISON MORTE PRODUCTIVE PARTIE 1

  1. La saison morte est le moment idéal pour réhabiliter les blessures subies durant la saison. En effet, que celles-ci aient necéssité un arrêt de la saison ou non, elles doivent être adressées dès que possible pour ne pas s’empirer. Les physiothérapeutes, ostéopathes peuvent aider à traiter la blessure mais un kinésiologue spécialisé pour les athlètes peut aider à renforcer les muscles entourant les structures qui auraient pu être touchées. De plus, une blessure est souvent la consequence d’un déséquilibre musculaire pré-existant. Un entraineur competent saura évaluer en profondeur l’athlète, identifier le déséquilibre qui a mené à la blessure et travailler à le corriger. Les kinésiologues du gym SST Laval ont travaillé avec plus d’une centaine de joueurs de football de 12 ans jusqu’à la NFL et ont développé une expertise sans pareil au Québec.
  2. L’entrainement de force et d’explosion en saison morte aide à améliorer plusieurs paramètres physiologiques pour un joueur. Chez SST Laval, la première évaluation que nous faisons auprès des athlètes (qu’ils soient professionnels ou très jeunes) est une évaluation structurelle. Celle-ci vise à identifier des déséquilibres existants entre des muscles antagonistes. Un exemple fréquent au football est une disparité entre la force et la flexibilité des fléchisseurs de la hanche et des fessiers. Souvent les premiers sont très forts et peu flexibles alors que les fessiers sont faibles. L’athlète risque alors de ressentir des douleurs aux genoux et au dos quand il joue. Des exercices correctifs et un programme de mobilité articulaire sera alors donné au joueur pour corriger la situation.
  3. L’entrainement de force et d’explosion en saison morte aide les athlètes à devenir plus puissants, ce qui est primordial dans un sport comme le football. La capacité d’exploser pour un athlète est directement influencée par la force de ce dernier. Comme il a déjà été mentionné dans un article précédent, il est sécuritaire pour un jeune en croissance de pratiquer la musculation, mais la supervision d’un kinésiologue spécialisé pour les athlètes est recommandée. Plusieurs phases d’entrainement d’environ 6 semaines sont nécéssaires pour developer la force chez un athlète. Il est donc important de commencer l’entrainement dès la fin de la saison et de ne pas attendre quelques semaines avant la saison. La force est une qualité physiologique qui prend du temps à se déveloper, spécialement chez un adolescent en croissance. Il n’y a donc pas de tems à perdre après la saison.